ON TOURNE A LA CIOTAT.. et ON Y RETOURNE ! 

"clip" de la "century fox"


La Ciotat est avec Lyon, l’un des berceaux du cinéma mondial. Dès 1894, la ville servit de décor aux tous premiers films réalisés par les frères Lumière.

Outre " L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat " qui provoqua de véritables scènes de panique, cinq autres bandes tournées aux abords du Château du Clos des Plages figuraient à l’affiche de la première projection publique du "Salon Indien" à Paris le 28 décembre 1895:
" Le Jardinier et l’Espiègle " qui deviendra " L’ Arroseur arrosé ", " Querelle de Bébés ", " La partie d’ Ecarté ", " Mauvaises Herbes " et " La Mer " montrant le petit port privé que les Lumière avaient fait construire face à leur château.

Par la suite, de nombreuses autres bandes furent tournées à La Ciotat : " Déjeuner de bébé " , " Les Poissons rouges " par exemple, sans compter les vues filmées sur les quais du port, lors de la sortie des ouvriers des chantiers des Messageries Maritimes ou au moment des lancements de navires.

La firme Pathé tourna elle aussi dans la ville, entre autres : " L’Invitation originale " scène comique à trucs, exécutée au port Lumière et sur le Quai des Messageries.. (Il ne s’agissait pas de la firme « Pathé Frères », mais d’une filiale dénommée " Compagnie des Cinématographes Théophile Pathé " spécialisée dans les petits films à l’usage des forains).

Après la première guerre mondiale, commence l’époque des grands films racontant une histoire d’une heure et demie avec des vedettes entourées de seconds rôles.

L’entre deux guerres boude La Ciotat : il faut arriver en 1938 pour voir des films dont certaines séquences ont eu pour cadre tel ou tel coin de la cité :

- " Les Cinq sous de Lavarède " , réalisé par Maurice Cammage, d’après le roman de Paul d’Ivoi avec Fernandel, Josette Day, Jeanne Fusier Gir, Marcel Vallée, Andrex, etc…
Faire le tour du monde en cent jours, avec pour toute fortune cinq sous, qu’il n’aura même pas le droit de dépenser, une gageure que doit tenir Lavarède (Fernandel) s’il veut toucher l’héritage de son oncle.
Où certaines scènes de poursuite ont été filmées sur les quais et dans la ville.

Autre film en 1938 : " Feux de Joie " réalisé par Jacques Houssin, avec Ray Ventura et ses Collégiens, Alice Tissot, Mona Goya, René Lefèvre, Raymond Cordy, etc…
Histoire de jeunes musiciens qui, après le service militaire, se retrouvent et décident d’exploiter un hôtel abandonné sur la Côte d’Azur.
L’hôtel n'est autre que le Château du Clos des Plages, devenu “Golf Hôtel” après la vente de 1925 et le film s'y déroule presque entièrement.

Après la deuxième guerre mondiale, " Fantomas se déchaîne " d’après le roman de Marcel Allain, fut tourné en 1965 par le réalisateur André Hunebelle avec Jean Marais, Louis de Funès et Mylène Demongeot.
Fantômas veut posséder l’arme absolue et, pour ce faire, enlève le professeur Marchand. Juve, Fandor et sa fiancée, se mettent à sa poursuite. Mais le piège tendu se retourne contre eux et Fantômas les emmène dans sa demeure située sur une île volcanique.
Le transfert s’opère en sous-marin et c’est ce bâtiment factice qui intrigua tous les Ciotadens de l’époque en évoluant dans la rade. A noter aussi une poursuite échevelée, dans la descente de Caunet, restée célèbre dans la mémoire de nos amis de Ceyreste.

Cette même année 1965, tournage d’un court-métrage, intitulé " Le Golfe enchanté ", commandé par la municipalité Graille au réalisateur Jef Musso.
Histoire d’une amourette entre un jeune ouvrier ciotaden et une estivante, prétexte pour faire découvrir les principaux sites de notre ville.
(Jef Musso était ciotaden et mit en scène en 1936 le film " Le Puritain " avec Jean-Louis Barrault et Viviane Romance, il reçut le prix Louis Delluc en 1937.)

En 1966, tournage de séquences du film " Les Aventuriers " , mis en scène par Robert Enrico, avec Alain Delon, Lino Ventura et Serge Reggiani dans la charmante petite calanque du Mugel.

En 1971, le réalisateur Claude Lelouch tourne " Smic, Smac, Smoc " avec Charles Gérard, Amidou, Jean Collomb, Catherine Allégret…
Trois bons copains, travaillent comme ouvriers aux Chantiers Navals de La Ciotat (C.N.C.). Amidou se marie avec Catherine, la boulangère et Charles subtilise une luxueuse voiture pour emmener ses amis faire la fête à St-Trop…
Toute la première partie du film, tournée dans les chantiers et dans la ville, prend l’allure d'un documentaire sur l'époque où les chantiers lançaient jusqu’à huit navires par an !

En 1979, le metteur en scène Yves Boisset, vint tourner une séquence de " La Femme Flic " sur le Port-vieux avec Miou-Miou et Lény Escudéro. Mais cette séquence fut supprimée au montage..

En1982, au chemin de Saint-Loup, Jean-Henri Roger et Juliet Bertho, tournent avec leur équipe des scènes de : " Cap Canaille ".


1983 , tournage de " L’Ami de Vincent ", film de Pierre Granier-Deferre, avec : Philippe Noiret, Jean Rochefort, Françoise Fabian, Fanny Cottençon, Marie Dubois, Jane Birkin, Marie-France Pisier, Anna Karina…
Deux amis de toujours : Vincent et Albert, se retrouvent étroitement réunis autour d’une énigme. Une femme a tenté de tuer Vincent “pour venger sa soeur”.. De qui est-elle la soeur ? Albert va rechercher en vain toutes les femmes qui ont compté dans la vie de Vincent.
On y voit des images du port et des vues superbes de la calanque de Figuerolles.

" L’Aube " du Hongrois Miklos Jancso, d’après le roman d’Elie Wiesel, est un film peu connu, tourné en 1985, avec :
Philippe Léotard, Michel York, Redejep Mitrovitsa, Serge Avedikian, Christine Boisson..
L’histoire se passe en Palestine, en 1947 : Un soir, un jeune résistant juif apprend qu’il doit abattre un officier britannique retenu en otage...
La raison du tournage à La Ciotat vient du fait que la productrice, Madame July, est la fille de M. et Mme Haas, commerçants ciotadens bien connus.
Des séquences ont été tournées dans l’ancien Hôpital St-Jacques, aux Chantiers Navals, sur la grande digue du large, dans les carrières de St-Loup et dans une villa.

En 1992, Daniel Gélin, Jean Carmet et Blanchette Brunoy, tournèrent sur le quai, au pied du beffroi du Musée, transformé pour la circonstance en Maison d’Import-Export, des séquences pour le film " Roulez, jeunesse " du réalisateur Jacques Fansten.

En 1994, J-P Bisson et son équipe font, en gare de La Ciotat, un clin d’oeil au Centenaire du Cinéma.


Depuis le début des années 90, La Ciotat est devenue un véritable pôle d’attraction puisque plus d’une centaine de tournages y ont été réalisés pour le cinéma et la télévision :

-Fictions, courts et longs métrages : " La parenthèse enchantée " de Michel Spinosa, " Du côté des femmes " de Françoise Decot, " La passion Schliemann " de Bruno Gantillon, " Déjà mort " et " La vie promise " d’Olivier Dahan, " La trilogie de Pagnol" de Nicolas Ribowski, " La trilogie d’Izzo " de José Pinhero, " Le juge ", de Vincenzo Marano, " L’amour aux trousses ", de Philippe de Chauveron, " Boudu " de Gérard Jugnot.
-Productions à grand spectacle: " Taxi 2 ", " Hercule et Sherlock ".
-Art et Essai : " Malraux, tu m’étonnes ",
-Publicités, Clips, documentaires, séries télévisées, etc.

Et Michel Simon ? Né curieusement avec le cinématographe (1895) ce citoyen d’honneur de notre ville a bien du regretter de n’avoir jamais pu tourner à La Ciotat… A défaut, il y a bien souvent résidé dans sa superbe maison et en a goûté tous les attraits ! Les deux associations "La Ciotat, berceau du cinéma" et "Les Amis de Michel Simon" vous feront connaître la richesse du patrimoine cinématographique de La Ciotat si vous allez rendre visite à l’Espace LumièreMusée Michel Simon qui rend hommage aux liens étroits qu'ont entretenu depuis fort longtemps le 7ème Art et notre ville.

M. Simon devant "le monument Lumière"



On ne compte donc plus les tournages que la cité des Lumière a accueillis et les films qui ont été réalisés autour du " golfe d’amour " et si cette ville a été l’un des " berceaux " du cinématographe, nul doute que La Ciotat a tout pour devenir à l’avenir un " magnifique cocon " pour le cinéma…

Car l’aventure n’est pas terminée !..

A La Ciotat tu dois aller et le Musée Ciotaden visiter!

Sortie de secours                                                                                                                       Haut de Page