La Frégate :"VILLE DE LA CIOTAT"

1779

 

En 1778, les frères PAYAN, négociants et armateurs ciotadens, décidèrent de profiter des exemptions de droits de construction accordés par le Roi à ceux qui armeraient des navire de course pour passer commande d'une frégate armée.. Ce faisant, ils palliaient aussi à la grande crise de la construction navale qui touchait (déjà à cette époque..) La Ciotat.On contacta le constructeur CUBISSOL pour construire cette frégate au chantier de l'Escaret. Elle fut mise à l'eau en Octobre et enregistrée en Novembre1779. C'est le Capitaine ciotaden J. GUILLAUMIER qui fut pressenti pour le commandement mais il échut en définitive au Capitaine BLANCARD de Marseille.

 

La frégate "Ville de La Ciotat"

 

Longueur de quille: 95 pieds, 4 pouces (31,50 m), longueur de pont 106 pieds (35 m), 412 tonneaux.
26 canons de 12 en batterie et 6 de 8 sur gaillard.

En dépit de son armement , cette unité ne se glorifia d'aucun exploit militaire et assura un paisible transport commercial entre la France et ses possessions des "Iles d'Amérique" d'alors. Mais, débaptisée par son nouveau capitaine: Jean-Joseph HIVERT en "Ville de Trieste", elle fut capturée en 1783 dans la mer des Antilles par les Anglais, avant la fin des hostilité, ratifiée, peu de temps après, par le Traité de Versailles. Avec ce nouveau nom, l'honneur de notre port était sauf.., et la frégate finit sa carrière sous les couleurs de l'Union Jack!

 

Retour Haut