LE VILLE DE LA CIOTAT
(ex "Malaisien" sur cale)
1892-1915

Quatrième et dernier d'une série de paquebots, il est livré en décembre 1892 et rebaptisé, à la mort d’Armand Behic, pour honorer la ville où tant de navires de la compagnie avaient vu le jour.

Au départ de Marseille


153,9 m de long -15,26 m de large - 356,3 tonneaux - 7500cv (820cv) -17,5 Noeuds - 344 passagers en cabine - 13 Officiers - 157 hommes d'équipage.

Le lancement


Il assure la ligne d’Australie de décembre 1892 à 1902 puis alterne avec celle d’Extrême Orient et enfin avec celles du Levant en 1912-1913.
Réquisitionné en 1914, il reste sur la ligne du Japon. C’est au retour de ce pays que, le 24 décembre 1915, avec 137 passagers il est torpillé par l’ U34 autrichien à 100 milles à l’ouest du cap Matapan. Le bateau coule en ¼ d’heure. On déplore 81 victimes dont 45 parmi l’équipage. Les rescapés sont transportés à Malte par le navire anglais Méroé.


Le Commandant du navire En réparation à La Ciotat Le Salon de Musique

 

Retour Haut