Albert RITT   

(1874 - 1922)

Albert RITT

 


Albert RITT est né le 10 mai 1874 à SAINT-OMER (Pas de Calais).

Il est le fils d’Olivier RITT, ancien Préfet, qui fut gouverneur de MONACO et Ciotaden par sa mère (la soeur de l’Ambassadeur Théo ROUSTAN et du Vice-amiral Albert ROUSTAN qui fut aussi son parrain).

Albert RITT, après des études de droit, entra tout d'abord dans la carrière diplomatique et fut tour à tour envoyé à Livourne, Cuba et Panama. A la mort de son père, il abandonna cette voie pour revenir à La Ciotat pour s'occuper de sa Mère et se consacrer à sa passion: l'histoire.

Mais la guerre de 14 éclate et il est mobilisé comme caporal d'infanterie et se distinguera par sa bravoure. Il est décoré de la Croix de Guerre mais son état de santé se dégrade et il est évacué.

Il se retire alors à LA CIOTAT qu’il aimait et en devint l’historien fervent et passionné. Il est unanimement apprécié des personnes qu'il côtoie par sa gentillesse et son intelligence.

Appuyant ses travaux sur une recherche méthodique et le dépouillement minutieux des archives de la Ville, il fera éditer de 1911 à 1921, deux ouvrages importants: "LE JOURNAL DE DEUX NOTAIRES CIOTADENS AU XVII° SIECLE" et "LE BOURG ET LE TERRITOIRE DE LA CIOTAT AU XV° SIECLE" qui retracent très minutieusement tous les aspects de la vie de la commune à ces deux époques.

Puis il se lance dans la publication d'une série d'opuscules intitulés "LE MUSEE CIOTADEN" qui servira de trame de travail à des historiens ultérieurs et dont le nom est à l'origine de celui de notre musée.

 

Albert RITT meurt à LA CIOTAT le 21 novembre 1922.

 

Retour   Haut