Etienne Michel MASSE   

(1778 - 1862)

       

       

 

 

Etienne MASSE est né à La Ciotat le 8 février 1778, de Jean-Baptiste MASSE, capitaine au long cours et de Marie-Madeleine ABEILLE.

Son père, capitaine de vaisseau, lui laissa à sa mort une belle fortune qu’il ne sut pas conserver: sa passion pour les études l’absorba à tel point qu’il dévora son patrimoine dans des entreprises malheureuses.

C’était un érudit, travailleur obstiné. Il était membre de la Société Littéraire et de la Société de statistique de Marseille.
Esprit original, chercheur infatigable, Mgr RICARD raconte qu’il fit huit fois le voyage de La Ciotat à Paris à pied, sans jamais suivre le même itinéraire..!

A Paris, il fut l’ami de Louis MARIN, l’auteur de l’« HISTOIRE DE LA CIOTAT » alors que le vieillard était frappé par l’infortune. Ils évoquèrent ensemble des souvenirs de leur ville natale et il l’aida à subsister. En 1809, il assistera à ses derniers moments.


Afin de pouvoir publier ses oeuvres, il devient éditeur, mais cela contribua encore à sa ruine. Parmi les nombreux ouvrages qu’il a publiés, beaucoup ont trait à notre région :

LE SIEGE DE TOULON,
SOUVENIRS DE L’EPOQUE REVOLUTIONNAIRE (1833),
STATISTIQUE DU CANTON DE LA CIOTAT (1840),
STATISTIQUE DE LA COMMUNE D’AUBAGNE (1844),
LE ROMANCIUM OCCIDENTAL (1847),
MEMOIRE SUR CEYRESTE (1856), SUR FOS (1859), etc...

A la fin de sa vie, il se vit réduit à accepter le modeste emploi de secrétaire à l’hôpital de sa ville natale pour subsister.
Etienne, Michel MASSE mourut à La Ciotat le 4 octobre 1862, à son domicile 27, Rue Grande.

 

Retour   Haut