JUIN 

LA CHRONIQUE MENSUELLE DE J-P JOUEN

Chronologie des principaux évènements.

 

Juin 1910 Naissance de la “Pétanque” sur le terrain Béraud à La Ciotat.
Juin 1978 Etablissement de l'espace vert du Bérouard, avec les vieux canons.

1 juin 1683 Règlement du marquis de Louvois, grand-maître des courriers et surintendant général des postes, fixant un courrier par jour entre Aix, Marseille et La Ciotat.
1 juin 1695 Ordonnance du gouverneur de Provence sur la manière d’entretenir les vigies le long des côtes de la Provence.
1 juin 1753 On creuse le canal de Bucelle, destiné à recueillir les eaux dévalant des collines de Ste Croix, St Loup et celles du Vallat de Babu (Av. Géry). Le canal sera achevé après 2 ans. Actuellement enterré, il suit le tracé du chemin de la Brulière (Av. Fd Gassion), bas du Bd de la République, Bd Bertolucci, traverse les ateliers pour aller se jeter à la mer à la pointe du Matelas.
1 juin 1790 Création de deux assemblées primaires qui se réunissent respectivement dans les chapelles des Pénitents Bleus et des Pénitents Blancs.
1 juin 1791 La mairie est transférée à la maison curiale, Rue de la Taxe, qui devient alors Rue de la Commune.
1 juin 1812 Une escadre anglaise procède à un débarquement sur l’Ile Verte. Les soldats anglais sont chassés par une troupe de militaire français et de pêcheurs ciotadens, emmenée par le lieutenant GERY qui périt dans la bataille.
2 juin 1852 Début de la construction du prolongement du Môle neuf. Démolition de la dernière savonnerie pour établir l’atelier de constructions navales des Messageries.
4 juin 1794 La Mairie est transférée à la maison curiale.
4 juin 1910 Grève du personnel du chemin de fer départemental Gare-Ville. Le service ne reprendra que le 25 juin.
4 juin 1936 Grève de 10 jours avec occupation des locaux à la SPCN. Obtention de l'alignement des salaires sur ceux de La Seyne, Marseille et Port de bouc, des 40 heures/sem., des congés payés et des conventions collectives.
6 juin 1721 Naissance de Marin, censeur royal auteur d’une histoire de La Ciotat.
6 juin 1794 La vigie-sémaphore est transférée de N. D. de la Garde à la “Grosse tête”.
7 juin 1831 L’ancien cimetière de 1581, près de l’hôpital St Jacques, est désaffecté et transféré au Mont St Esprit à l’Escalet.
7 juin 1852 Le fort de l'île verte est rebaptisé du nom du lieutenant Géry (voir plus haut).
7 juin 1869 C’est la 1ère élection
au corps législatif "relativement" libre organisée par l’Empire. Il y a un candidat officiel, M. Rougemont (adjoint au maire de Marseille), mais les candidatures d’opposants sont admises et strictement surveillées... Dans la 4ème circonscription, dont dépend La Ciotat, se présente Alphonse Esquiros, ancien représentant du peuple de 1848, exilé en 1851, candidat de l’opposition démocratique et républicaine. Au 2ème tour, A. Esquiros, est élu par 11 244 voix contre 9 000 à Rougemont (La Ciotat Esquiros = 909 - Rougemont = 657) et devient le 1er député républicain de La Ciotat.
9 juin 1874 M. Callot donne sa démission de chef de musique du Cercle Philarmonique.
10 juin 1662 M. François de Vendôme, duc de Beaufort, demande à la Communauté d’envoyer à Toulon
les maîtres d’hache et les calfats de La Ciotat pour caréner les vaisseaux du roi. A cette époque, on comptait 27 Maîtres d’Hache (charpentiers) et 37 Maîtres Calfats dans notre port.
10 juin 1884 Laïcisation de l’Ecole de garçons et suppression de l’Ecole Congréganiste de filles.
10 juin 1919 Grève de 31 jours aux chantiers de la SPCN de La Ciotat pour exiger de la direction l’établissement d’un bordereau des salaires.
11 juin 1870 Aux élections cantonales du 11 juin 1870, Armand BEHIC, candidat officiel, est réélu contre l’opposant Gaston CREMIEUX, futur chef de la Commune de Marseille.
11 juin 1951 Pose de la 1ère pierre du port-abri que l’on doit construire dans le port-vieux par G. Deffere, ministre de la Marine marchande.
12 juin 1871 Une baleine de 13m50 de longueur est prise dans les filets du patron Toche, dans les parages de l’Ile Verte.
13 juin 1803 Le presbytère, occupé depuis 10 ans par la Municipalité, est rendu au Clergé qui était logé provisoirement dans la
maison Jouglas
, située au commencement de la rue Canolle.
14 juin 1885 Mise en adjudication du Bassin du Repos des chasseurs pour lequel le Conseil Municipal avait voté la somme de 75000 francs.
14-24 juin 1911 Grève générale aux ateliers des Messageries à La Ciotat. C’est la 1ère depuis 60 ans que les chantiers existent. Le chômage frappe 50% des ouvriers et employés, les commerçants et les artisans locaux et la vie de toute la commune (la population tombe à 9 545 habitants), ce qui explique l’ampleur du mouvement. Une nouvelle convention sera signée fin décembre 1911, qui éclaircira un temps, l’avenir des ateliers et de leur personnel.
14 juin 1948 200 juifs sont embarqués clandestinement sur “l’Orchidéo” pour la Palestine.
15 juin 1834 Le Conseil municipal décide de démolir la porte des Fainéants qui se trouvait sur le quai au bas de la Rue Castel.
15 juin 1889 Inauguration de l’Eden-Concert (début de la construction 19 février 1889).
15 juin 1913 M. Joseph Thierry, ancien député de Marseille, ministre des Travaux Publics, venant de Nice s’arrête à La Ciotat pour se rendre compte du projet d’agrandissement du port.
16 juin 1611 Début de la construction de la chapelle de N. D. de La Garde, chapelle rurale des Pénitents Bleus.
16 juin 1798 Le Ministre de la Marine certifie que le quartier de La Ciotat compte 959 marins en service et 65 ouvriers travaillant à l’Arsenal de Toulon ou embarqués sur les vaisseaux.
17 juin 1592 Le Duc d’Epernon, gouverneur de Provence, fait mettre à bas le Château de Ceyreste par des pionniers recrutés à Cuges, Cassis, Gémenos et La Ciotat. La part de dépense revenant à La Ciotat s’élève à 388 florins et 9 sols.
22 juin 1674 Arrêt de Louis XIV pour l’agrandissement du territoire de La Ciotat. Le nouveau partage aura lieu le 5 novembre 1675.
22 juin 1864 Décès de M. Delacour.
23 juin 1894 Projet de dissolution de la Sté Philarmonique
24 juin 1622 Le Duc de Guise fait enlever du Bérouard 4 pièces d’artillerie pour servir au siège de la Rochelle.
24 juin 1924 Création de Syndicat d’Initiative de La Ciotat pour faire connaître le site ciotaden et promouvoir le tourisme dans notre cité.
24 juin 1986 Les Chantiers du Nord et de la Méditerranée (NORMED) se déclarent en état de cessation de paiement, suite à la décision ministérielle de suspendre toute subvention. A La Ciotat, journée “Ville Morte” pour protester.
25 juin 1982 Le maire L. Perrimond procède à l’inauguration de la Mairie Annexe Place du Marché.
27 juin 1981 Inauguration du Parc du Mugel par Louis Perimond,maire de La Ciotat
28 juin 1877 Mort à Marseille de M. Louis Bênét, fondateur des Ateliers de La Ciotat, à l’âge de 72 ans. Il fut inhumé à la Ciotat, le surlendemain, 30 juin ; une foule immense assista à ses obsèques.
28 juin 1892 Pierre Baragnon, président du Conseil Général, qui représente le canton de La Ciotat depuis 21 ans (cf.1871), déclare qu’il n’acceptera pas le renouvellement de son mandat.
28 juin 1981 Inauguration de la promenade de la Tasse, par L. Perrimond, maire de La Ciotat.
29 juin 1952 Inauguration du port-abri pour la plaisance, construit dans le port-vieux.
30 juin 1303 Ordonnance relative à l’établissement le long des côtes d’un cordon de vigies destinées à la surveillance des attaques par voie de mer. Une de ces vigies est établie sur le rocher du Sec (Cap de l’Aigle), ainsi désigné “Aquila ante Civitatem qui est Locus un territoris de Seseresta”. C’est le plus ancien texte qui mentionne La Ciotat.

 

Reproduction même partielle interdite sans l'accord du Musée Ciotaden.


Accueil - Actualités - Collections - Bibliothèque - Il était autrefois - Expositions - Histoire - Infos Pratiques - Accès - Contact - Liens - © MUSEE CIOTADEN